Mot de bienvenue du Coordonateur National
Mot de bienvenue du Coordonateur National

 Mesdames et Messieurs ! Le Programme du Cadre Intégré Renforcé (CIR) est un partenariat  mondial d’Aide Pour le Commerce établi au niveau de l’OMC en Octobre 1997 pour aider les Gouvernements des PMA à renforcer leurs capacités liées au Commerce et à intégrer les questions commerciales dans leurs stratégies globales de Développement National. Le Bénin a été admis à l’initiative du Cadre Intégré en Octobre 2003, et suivant le processus, notre pays a élaboré le Document sur l’Étude Diagnostique sur l’Intégration du Commerce (EDIC) en avril 2004. Les conclusions et recommandations de cette Étude ont été approuvées par le Conseil des Ministres en mars 2006. L’EDIC actualisée a été validée le 07 mai 2015 et est en attente d’approbation par le Conseil des Ministres. Après l’expérience satisfaisante de la mise en œuvre de la première phase du Cadre Intégré au Bénin, notre pays a été admis à la deuxième phase du Programme (CIR). Dans le cadre de cette deuxième phase, le Bénin a signé deux...

» Lire la suite
Mot de bienvenue du Point Focal National
Mot de bienvenue du Point Focal National

En réponse aux préoccupations exprimées par Les Pays les Moins Avancés (PMA) quant à leur insertion dans le SYSTEME Commercial Multilatéral (SCM), le Programme du Cadre Intégré  a été établi en 1997 à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et a été révisé en 2007 pour devenir l‘actuel Cadre Intégré Renforcé (CIR). C’est un partenariat mondial d’Aide pour le Commerce en action réunissant des PMA, des Donateur et Organisations Internationales et doit permettre aux PMA de jouer un rôle plus actif dans le SMC en les aidants à surmonter les obstacles au Commerce.

» Lire la suite

« En 36 mois, les résultats obtenus par le PRCPC Bénin ont été au-delà des attentes »

(Les travaux de la journée du 11 avril nous permettront de rendre compte des résultats obtenus)

Au bout de trois ans d’implémentation avec à la clé des résultats probants et élogieux, le Projet de Renforcement des Capacités Productives et Commerciales (PRCPC) du Bénin atteint son épilogue et ceci grâce à l’implication effective et efficiente de toutes les parties prenantes (CIR, Etat béninois, ONUDI, CCI, CNUCED). Médusés, des bénéficiaires regrettent déjà la fin des activités du Projet dont la restitution des acquis et résultats se fera, ce jeudi 11 avril 2019, à Bénin Royal Hôtel à Cotonou, en présence de tous les acteurs impliqués. A la faveur de cette interview exclusive, le Coordonnateur National du Programme du CIR_Bénin, Dr. Euloge V. C. HOUNGBO, revient sur le contexte, le pilotage, les résultats expressifs et éloquents du PRCPC sans occulter les perspectives avec un focus sur l’organisation de la Journée de clôture.

PRCPC Bénin : Que doit-on comprendre par PRCPC ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : Il s’agit du Projet de Renforcement des Capacités Productives et Commerciales (PRCPC) du Bénin, qui est un Projet financé à presque 71% par le Programme du Cadre Intégré Renforcé (CIR). Son objectif principal est de contribuer à asseoir au Bénin les bases d’un Commerce Inclusif et Durable. En effet, l’Initiative du Cadre Intégré a été mise en place à DOHA en 1995 par les Gouvernements des PMA avec le concours de certaines Agences de l’ONU à savoir : la Banque Mondiale (BM), le Centre du Commerce International (CCI), la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), le Fonds Monétaire International (FMI), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et le Bureau des Nations Unies pour les Services d’Appui aux Projets (UNOPS)(BM, FMI, PNUD, CCI, CNUCED, ONUDI, UNOPS) et de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).
Cette initiative devenue en 2008, le « Programme du Cadre Intégré Renforcé » constitue un mécanisme essentiel de mobilisation de l’Aide pour le Commerce (ApC) en faveur des PMA. A cet égard, le Cadre Intégré Renforcé (CIR) est un Partenariat Mondial de Développement en faveur des PMA qui leur permet : d’intégrer le Commerce dans leur Cadre Stratégique de Croissance pour la Réduction de la Pauvreté ; renforcer les Institutions et les mécanismes de politique ; réduire les contraintes du côté de l’OFFRE ; mobiliser des ressources pour le développement du Commerce des PMA ; et de promouvoir l’égalité des sexes et le Commerce Inclusif. Depuis le 1er janvier 2016, le Programme du CIR est entré dans une seconde phase de 07 ans (2016-2022) pour des mobilisations plus accrues en faveur du développement du Commerce des PMA. Dans ce cadre, le Programme offre aux PMA deux sources de financement à travers : la Catégorie 1, destinée à financer les Etudes Diagnostiques sur l'Intégration du Commerce (EDIC) et sa mise à jour, et le soutien aux Arrangements Nationaux de Mise en Œuvre (ANMO) par pays ; la Catégorie 2 qui finance les projets prioritaires de la Matrice d’Actions de l’EDIC destinés à renforcer les capacités liées au Commerce et les capacités du côté de l’offre. Le Projet de Renforcement des Capacités Productives et Commerciales (PRCPC) est l’un des Projets de Catégorie 2 pour le Bénin.

PRCPC Bénin : Quel est le contexte qui justifie la mise en place de ce Projet pour le Bénin ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : A la lumière des conclusions (Matrice d’Actions) de l’Etude Diagnostique sur l’Intégration du Commerce (EDIC), il ressort que le Commerce au Bénin, au regard de la position stratégique du pays dans la sous-région, est l’un des facteurs essentiels de l’accélération de la croissance de l’économie et de la réduction de la pauvreté dans le pays. Il en ressort à juste titre que la diversification des exportations constitue un pilier fondamental du secteur Commerce. De même, le Cadre Stratégique de Réduction de la Pauvreté (2011-2015), à travers ses axes stratégiques, a mis l’accent sur la diversification des exportations comme une priorité nationale. A cet égard, le Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA) et celui de développement du Secteur Privé (PSDSP), à travers leurs différentes stratégies opérationnelles, ont porté leur dynamique sur des pôles de croissance et de développement basés en effet, sur le développement de l’agro-industrie. Il faut également mettre l’accent sur la priorité que les successifs gouvernements du pays accorde à l’autonomisation des femmes à travers les différentes stratégies de croissance et de réduction de la pauvreté mises en place.
Au regard de ce qui précède, on déduit que le Projet est mis en œuvre pour régler les problèmes liés à : l’offre exportable du Bénin ; l’accès au marché des produits « made in Benin » ; la capacité de négociation des acteurs économiques des secteurs dans lesquels le Projet intervient.

PRCPC Bénin : Quels sont les axes d’interventions du Projet ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : Trois axes forts déterminent les interventions du Projet :
• Niveau macro :
- appui à la formulation du Document de la Politique Nationale de Développement du Commerce (PNDC) ;
- appui à la formulation du Document de la Politique Nationale de Sécurité Sanitaire des Aliments ;
• Niveau méso : renforcement des capacités des Institutions Publiques et Privées d’Appui au Commerce ;
• Niveau micro : interventions directes au niveau des entreprises avec la mise à niveau de 30 PME // PMI des sous – secteurs (Anacarde – Karité – Ananas – Coton-Textiles – Pêche).

PRCPC Bénin : Au terme de cette expérience qui a duré 36 mois, est-ce que les fruits ont-ils tenu la promesse des fleurs ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : Oui. Les résultats ont été au-delà des attentes.

PRCPC Bénin : Quels sont les grands résultats à l’actif du Projet ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : En termes de résultats obtenus, nous pouvons, entre autres, noter : l’élaboration et la validation du document de Politique Nationale de Développement du Commerce (PNDC) du Bénin ; l’élaboration et la validation de la Politique Nationale de Sécurité Sanitaire des Aliments au Bénin ; la mise en place du Label Ananas « Pain de sucre » du Bénin et sa promotion au plan international ; le renforcement des capacités de 03 structures techniques (UCIMB – FENAPIB – CCIB) ; la mise à niveau spécifique de 31 entreprises des trois secteurs retenus et rappelés ci-dessus ; la mise en place du système de Code-Barre au niveau de l’ANM qui profite déjà à plus d’une dizaine d’entreprises béninoises ; le renforcement du système de Veille Commerciale auprès de l’APIEx ; le renforcement des capacités du Secteur Conseil National en matière de valorisation des produits à travers la mise à niveau de 35 Consultants nationaux et impliqués dans l’exécution des activités du Projet ; la conclusion de 03 partenariats industriel et commercial ; les capacités de plus 1.500 acteurs des filières Ananas – Anacarde – Coton-Textile et Halieutique ont été renforcées dans le domaine de la production, de la transformation et de la commercialisation…

PRCPC Bénin : Vous organisez le 11 avril 2019 prochain, une journée de clôture du Projet. Pourquoi alors une journée de clôture ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : Conformément aux règles d’art de la gestion des Programmes / Projets, il est important qu’à la fin de l’exécution des activités d’un Projet, qu’on puisse rendre compte aux différentes parties prenantes des résultats obtenus, des difficultés rencontrées et des perspectives pour la pérennisation des acquis du Projet. Ainsi, les travaux de la journée du 11 avril 2019 nous permettront de rendre compte des résultats obtenus dans la mise en œuvre du PRCPC, étant donné que l’exécution des activités dudit Projet a été une œuvre commune de plusieurs structures nationales avec l’appui technique des agences partenaires du CIR que sont le CCI, la CNUCED et l’ONUDI.

PRCPC Bénin : Pour cette journée, quelles sont les activités prévues ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : A part les allocutions de circonstance des Autorités compétentes et responsables de la mise en œuvre des activités du Projet, on aura : la projection d’un film documentaire qui retrace les grandes réalisations du Projet ; les témoignages des grands acteurs ayant participé à la mise en œuvre du Projet (structures opérationnelles – bénéficiaires des actions du Projet – Consultants ayant travaillé sur le Projet) ; la remise d’emballages (Cartons réalisés pour l’exportation de l’ananas frais à l’effigie du Label réalisé) à de l’Association de l’Interprofession de l’Ananas du Bénin (AIAB).

PRCPC Bénin : Quels sont les perspectives par rapport à ce Projet ?

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : Fondamentalement, il est important que les acquis du Projet soient pérennisés à travers la prise en main de ses acquis par les acteurs professionnels des sous-secteurs ayant bénéficié des interventions dudit Projet, avec l’appui technique des structures d’appui au Commerce tant du Secteur Public que Privé. Pou notre part, nous sommes en train déjà de travailler sur une deuxième phase du Projet avec l’appui du CCI et de l’ONUDI. Cette deuxième phase doit nous permettre de dupliquer les résultats obtenus sur d’autres sous-secteurs de l’économie du pays, et surtout de renforcer les résultats obtenus.

PRCPC Bénin : Votre mot pour conclure cet entretien

Dr. Euloge V. C. HOUNGBO : Je voudrais, au regard des résultats tangibles obtenus à travers la mise en œuvre de ce Projet, interpeller les Autorités supérieures de mon pays sur la nécessité de mettre en place un cadre formel de gestion de la durabilité du Programme du Cadre Intégré Renforcé au Bénin. Ceci dans la perspective de poursuivre les interventions de l’Aide pour le Commerce (ApC) en faveur de la dynamique d’une croissance inclusive et durable pour la réduction de la pauvreté dans notre pays.

Réalisation : Serge David ZOUEME, Expert Communication ONUDI

Flash Infos

Témoignage CIR Bénin

Accompagnement CIR Bénin

MISSION BENINOISE AU SIETTA (Abidjan)

La délégation béninoise conduite par le Dr Euloge Houngbo
Rencontre de la délégation Béninoise avec Mr Ismail KAMARA
Rencontre de la délégation Béninoise avec la Directrice Exécutive de ComCashew
Rencontre de la délégation Béninoise avec Mr KUASSI Edouard de CARO NUT
Rencontre de la délégation Béninoise avec la Directrice KNV
Rencontre de la délégation Béninoise avec M. To Jean Pierre et M. VU Than le plus grand acheteur de cajou au Vietnam accompagné du DG de Longson et son asistant
M. To Jean Pierre et M. VU Than et le DG de Longson et son assistant
Visite des usines de la Société « MEKONG » par les acteurs béninois de l’anacarde
Visite des usines d’une Société chinoise par les acteurs béninois de l’anacarde

Travaux CIR Bénin

S'abonner à la Newsletter

"SNCIR" comporte combien de caractère ? (eg: 3)
Nom :
Email :